Présentation

Le CESAK Paris

Né le 14 décembre 1976, le CESAK Paris est une association loi 1901 qui a plus d’une trentaine d’années d’existence. C’est tout un parcours, toute une histoire.

Comme la majorité des centres spirites, le CESAK a démarré ses activités par une réunion réalisée au sein d’un foyer et en l’occurrence, dans notre appartement à Boulogne-Billancourt, dans les Hauts-de-Seine. Entre amis, on s’y réunissait pour prier et étudier les enseignements d’Allan Kardec à raison d’une réunion par semaine. Ce qui dura jusqu’à la fin 1981.

Durant cette période, de temps à autres, nous alternions le lieu et faisions nos réunions chez d’autres participants du groupe de divers départements de la Région Parisienne, sans jamais manquer de nous réunir une fois par semaine.

En janvier 1982, nous avons négocié auprès de M. André Dumas, à l’époque président de l’USFIPES, la possibilité d’utiliser la salle de conférences afin de donner suite à nos rencontres dans un local public et plus centralisé, car dans Paris. Nous y sommes restés plus de trois ans et demi. Nous en gardons pour M. Dumas et pour cette maison spiritualiste, une immense gratitude.

Dans cette salle, nous avons pu recevoir nombreuses personnes, des conférenciers, et faire de nouvelles connaissances. Nous y avons également commencé, en janvier 1984, nos réunions médiumniques d’aide spirituelle.

Puis, par besoin d’indépendance afin d’augmenter le nombre de jours de travail spirite, nous avons cherché de nouvelles adresses dans Paris. Et, en septembre 1986, nous avons loué « des soirées » dans un local de l’association Léo Lagrange – rue de Trétaigne – dans le 18ème arrondissement.

Sept ans plus tard, en décembre 1993, ce local a été vendu et nous avons dû le quitter. Nous avons, dés lors, réalisé nos réunions d’études dans la boutique de l’un de nos amis et membre du CESAK, Alain Venon, au 150, rue de Crimée dans le 19ème arrondissement. Et ce, pendant presque six mois.

En juin 1994, notre centre a eu pour la première fois un local complètement à lui. Il s’agissait d’un grand sous-sol de la Résidence Ile de Flandre, Bât B, au 131 de la rue de Flandres, également dans le 19ème arrondissement.

Nous y sommes restés 12 ans. Le CESAK a vraiment pu s’y développer réalisant jusqu’à huit réunions par semaine. De nombreuses rencontres, de nombreuses conférences s’y sont passées, de nombreux visiteurs étrangers y sont venus. Ce local a également été le siège du secrétariat général lors de l’organisation du congrès international de 2004.

En juillet 2006, cette salle a été vendue, et à nouveau, nous en avons dû en rechercher une autre. Après les vacances d’été, nous en avons trouvé une petite qui nous accueille, jusqu’à présent, pour un temps encore indéterminé. Nous nous y retrouvons deux fois par semaine pour réaliser nos réunions.

Ceux qui souhaitent connaître nos activités et surtout l’enseignement spirite codifié par Allan Kardec seront les bienvenus.